Les pommes suscitent l’unanimité chez les Français

DATE DE PUBLICATION

Sait-on que la pomme est le fruit préféré des Français ? Ce qui rend encore plus important la bonne identification de ce fruit si symbolique et qui, en France, se décline à travers une vingtaine de variétés et sous-variétés.

La pomme : un fruit hautement symbolique et dont on trouve mention aussi loin que dans l’Antiquité grecque et romaine. Héraclès (Hercule chez les Romains) part à la conquête des pommes d’or dans le jardin des Hespérides. Et, dans la Bible, le fruit défendu que croque Eve est bien une pomme. Sa rondeur, ses couleurs, sa forme quasi parfaite lui confèrent en effet un aspect appétissant. Du coup, tout au long du Moyen-Âge, on attribua au fruit des relents “sulfureux”, véritable fruit de la tentation ! Les contes de fées ont poursuivi la tradition. A l’image de Blanche-Neige croquant à pleines dents dans la pomme de la sorcière !

La pomme ne trouvera cependant son véritable essor qu’au XIX° siècle. Les variétés se multiplient, les créations hybrides également. On dit que le pépiniériste André Leroy en recense alors 527 variétés. Et que grâce au travail d’hybridation, on en dénombrerait désormais plus de 6 000 à travers le monde.

La France joue un rôle éminent dans la production de la pomme sur le continent européen. L’Association Nationale Pommes Poires indique que l’Hexagone est le troisième producteur européen de pommes derrière la Pologne et l’Italie. Selon les premières estimations portant sur 2023, la France aurait achevé une récolte de 1,5 million de tonnes. Ce qui équivaut à 13% du total de 11,41 millions de pommes récoltées en Europe.

Sur la trentaine de variétés et de sous-variétés qui poussent en France, la Golden reste la plus cultivée. Elle représente près de 24% de la récolte 2023. Elle est suivie de la Gala et de la Pink Lady avec une part de marché respective de 18,6% et de 10,8%. En revanche, quasi confidentielles sont les récoltes de la Rubinette (3 000 tonnes) et de la tentation ( 4 000 tonnes). On compte également deux variétés labellisées : la Pomme du Limousin AOP, première pomme couronnée par une AOC puis AOP. La Golden des Alpes de Haute Durance Label Rouge, cultivée en PACA.

Contrairement aux idées reçues, ce ne sont ni la Normandie, ni la Bretagne qui sont les champions de la production de pommes en France. C’est en fait l’Occitanie qui représente 25% de la production nationale suivie des Pays de la Loire avec 19% et de Provence-Alpes-Côte d’Azur avec 18%. En revanche, la Normandie est bien la première région productrice de pommes à cidre.

Un plébiscite des Français pour les pommes

Qu’elle soit normande ou d’Occitanie, la pomme reste quoi qu’il en soit le fruit préféré des consommateurs français. Ils en consomment 16,6 kg par an et par ménage en moyenne sous toutes leurs formes ! Environ 50% des pommes produites en France sont destinées au marché français, 31% dont destinées à l’exportation, le reste va à la transformation. Un bien juteux marché puisqu’il génère 700 millions d’euros par an.

Avec 17,7% de parts de marché en volume, la pomme écrase la consommation de tout autre fruit en France devant les bananes (15,5%) et les oranges (13,6%). 88% des ménages achètent des pommes au moins une fois par an [Source Panels Kantar-moyenne 2015-2017]. Les facteurs de popularité de la pomme se déclinent ainsi selon le Baromètre CTIFL 2014:

98,3% des consommateurs français déclarent qu’elle est bonne pour la santé, 95% qu’elle est pratique à consommer, 86,6% qu’elle est appétissante, 81% qu’il s’agit d’un fruit qui convient aux enfants et 80% d’un plaisir.

Si le fruit cru domine les modes de consommation, son utilisation dans les desserts cuisinés est particulièrement appréciée. On retrouve le fruit aussi bien dans des salades, en accompagnement d’un plat principal (viande notamment), en snack sans oublier les jus de fruits.

C’est d’ailleurs plus le produit intégré à une recette que le fruit pur que l’on retrouvait durant la dernière édition de Gourmet Selection. Comme avec la Grange et Comptoir Français du Thé dont certains des breuvages s’agrémentent de morceaux de pomme. Une pomme dans un produit d’épicerie fine est un gage de consommation quasi garanti.

Le mode de consommation des pommes en France (Sondage: Baromètre CTIFL 2019- Illustration: Association Nationale Pommes Poires)
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *