Café du Laos : un marché de niche et de qualité

DATE DE PUBLICATION
CATEGORIES

Le Laos reste l’un des pays les plus méconnus d’Asie pour sa production agricole. Pourtant, s’il existe un produit qui commence à se retrouver dans les épiceries fines et brûleries en France, c’est bien le café. Produit historiquement dans le Sud du Laos, il offre une grande qualité aromatique avec une touche d’exotisme…

La culture du café au Laos a un peu plus de 100 ans puisqu’elle remonte à la présence française. La France a donc joué un rôle essentiel dans la culture caféière et reste toujours un partenaire de premier plan. Elle travaille notamment par le biais de l’Agence française de développement (AFD) avec le le ministère de l’Agriculture et des Forêts. Ensemble, les deux entités ont ainsi lancé le projet RECoSeL (Reinforcement & Expansion of the Coffee Sector in Laos), qui aide depuis 1998 au développement de la filière café laotienne.

Il a permis, notamment, la mise en œuvre d’une stratégie cherchant à faire du “café lao” une référence en Asie avec des normes strictes respectant l’environnement et se conformant à des pratiques commerciales équitables. Cela s’est notamment traduit par la mise en place d’un Conseil National du Café Lao (Lao Coffee Board), d’une Lao Coffee Association. Le projet a permis également l’enregistrement en tant qu’Indication Géographique du Café du plateau de Boloven dans le Sud du pays.

Cette région située entre les villes de Savannakhet et Paksé à l’Est du Mékong est le cœur historique de la production de café. Les premières plantations remontent à l’époque française. Le Sud représente plus de 95% de la production de café du pays sur un total de 88 000 hectares de plantations. On y trouve plus de 20 000 communautés productrices de café dans 250 villages. Entre 20 000 et 30 000 tonnes de café sont destinées à l’exportation. Si, pendant des années, le café laotien était essentiellement du robusta, des efforts importants ont été faits pour développer davantage de variétés arabica, plus prisées à l’exportation. On trouve également quelques producteurs de la variété Liberica.

Le café laotien : arabica, bio et durable

Aujourd’hui 25% à 30% du café au Laos est arabica. Il pousse notamment dans le Nord du pays qui, avec l’aide de l’AFD, commence à développer sa propre production agro-écologique. Le Nord représente désormais près de 3,5% de la récolte du café.

Les experts estiment cependant que le café du Nord Laos va continuer de gagner en importance, en regard notamment du changement climatique qui montre ses effets sur la production au Sud du pays.

Si la plupart des productions de café sont commercialisées par des artisans et petits torréfacteurs, une entreprise est déjà bien connue des amateurs : Sinouk Coffee. La firme a été créée en 1994 par un Laotien, Sinouk Sisombak, qui a longtemps vécu en France, avant de retourner au Laos. Ayant reçu de nombreuses récompenses notamment pour ses produits durables et bio, son assortiment d’une dizaine de cafés est disponible en ligne pour les épiceries.

café Laos
Le café Sinouk à Vientiane, capitale du Laos (Photo : LC/Cleverdis)

Notamment un café “miel” (“Honey City Roast”). Rien à voir avec du miel, le terme désignant en fait le mucilage (enrobage sucré) qui recouvre les grains de la cerise de café. Dans le traitement au miel, la peau et la pulpe sont enlevées, laissant le mucilage, ou “miel”, sécher avec les grains qu’il contient. Le traitement du miel comprend des étapes de traitement naturel et de traitement lavé, ce qui lui confère un goût unique.

La gamme des cafés Sinouk comprend aussi bien le café moulu, en grains, le “drip coffee” (café au goutte-à-goutte), des capsules et du café instantané. Au total une trentaine de produits – dont des coffrets capsule et de café moulu, qui apporteront certainement une touche exotique dans une épicerie ou une brûlerie. Car les cafés asiatiques restent encore une denrée rare en Europe.

(Photos : LC/Cleverdis)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *