Les tendances 2022 de l’épicerie fine décortiquées par Vincent Ferniot

DATE DE PUBLICATION
CATEGORIES

Le journaliste et auteur gastronomique Vincent Ferniot était présent dimanche 25 septembre au salon Gourmet Selection 2022 afin de présenter les grandes tendances qui ont marqué le monde de l’épicerie fine cette année.

Vincent Ferniot était invité sur l’Agora des Experts du salon Gourmet Selection 2022 afin de se livrer à ce qu’il a lui-même qualifié de “causerie d’accueil”, au cours de laquelle il s’est employé à présenter les grandes tendances du marché de l’épicerie fine pour cette année 2022. Présent depuis cinq années sur le salon, le journaliste a ainsi souligné le plaisir qu’il avait à le voir grandir d’année en année.

Une croissance résolument forte pour le secteur

A la suite de la pandémie et les privations qu’elle a entraînées, notamment pour le secteur de la restauration, l’épicerie fine a connu une impulsion nouvelle qui a d’ailleurs été observable durant ce salon, selon Vincent Ferniot.

Dans un contexte où les gens cuisinent de moins en moins et se tournent de plus en plus vers l’achat de produits déjà élaborés, l’épicerie fine a su tirer son épingle du jeu en proposant des produits qui ont créé le consensus de par leur aspect innovant sur le plan gustatif : moutardes aromatisées, mélanges d’épices, apéritifs gourmets, etc., soit autant de produits qui vont apporter une note gustative inédite. L’aspect traiteur a également beaucoup évolué durant la crise sanitaire, à l’instar de la conserverie.

Le secteur présente ainsi de multiples avancées dans différentes catégories que Vincent Ferniot s’est employé à énumérer comme suit : les plaisirs du palais, le bien manger, l’authenticité et l’originalité et, pour finir, l’engagement durable de certaines entreprises, ou encore l’aspect “Label, Etiquette et Origine”.

Les plaisirs du palais

Vincent Ferniot le dit clairement : le goût représente 50% de son appréciation lorsqu’il teste un produit, avec une préférence marquée pour les produits naturels qui, par leur coté gustatif, sortent du lot. Pour cette édition, il évoque un mélange à base de rhizomes de curcumin, de gingembre et galanga, qui s’est distingué par un arôme fantastique, et qui était présenté par “La Plantation” : cette dernière s’était déjà fait remarquer lors des précédentes éditions par une présence gustative forte, notamment grâce à leur “Poivre de Kampot au Sel”, ou encore pour leur sauce au poivre vert.

Il nous parle également d’huiles d’olives italiennes en citant “Olive&sens” qui, grâce à leur sens de l’innovation et du goût, arrivent à créer des huiles à la profondeur aromatique comparable à celle du vin.

Le bien manger

Vincent Ferniot nous parle ici non seulement du bien manger, mais également de bien se nourrir, avec une forte connotation “santé” : dans cet argumentaire, le bien manger vient donc s’opposer en quelque sorte à la malbouffe, de par ses aspects sains et authentiques.

Entre hédonisme et cuisine ménagère, on parle ici de l’utilisation de bons produits, avec peu d’additifs ou de conservateurs. Le journaliste insiste sur la nécessaire authenticité des produits afin de répondre à cette catégorie du bien manger, en citant l’exemple de la “Biscuiterie Jeannette” avec ses madeleines pur beurre préparées avec des œufs frais, en conservant cet aspect artisanal de pâtisseries faites à la maison.

Authenticité et originalité

La troisième catégorie de tendances énoncée par Vincent Ferniot pour cette édition était centrée sur ces deux aspects qui, à première vue, semblent quelque peu se contredire : en effet, comment être original tout en gardant son authenticité ?

Il répond à cette question en arguant que ces deux notions peuvent harmonieusement se conjuguer, par exemple de par le choix des ingrédients choisis, ou même encore dans les déclinaisons des gammes de produits.

L’exemple de “Gimber” est immédiatement cité par Vincent Ferniot : il évoque le “succès monstrueux” de cette boisson à base de gingembre, grâce notamment à l’idée ingénieuse de ses créateurs d’utiliser l’image de marque du gingembre pour l’intégrer à une boisson sans alcool, une première dans le monde de l’épicerie fine et de la mixologie. Une success story si magistralement menée que Gimber était à nouveau présent sur le salon cette année pour présenter “Gimber n°2”, qui a une nouvelle fois remporté le prix du “Best Of”.

Des entreprises engagées

Vincent Ferniot évoque des considérations environnementales des consommateurs qui vont de plus en plus fréquemment intervenir et conditionner l’acte d’achat : ainsi, l’engagement des entreprises du monde de l’épicerie fine dans une démarche éthique et respectueuse de l’environnement devient aujourd’hui un gage de confiance pour qui veut consommer non seulement bon, sain, mais également durable.

C’est une tendance lourde, car elle concerne tout le monde : le journaliste cite par exemple l’épicerie “La Chicorée” ou encore “Les jardins de Gaia”, qui privilégieront avant tout dans leur offre les producteurs locaux et éco-responsables dans leur production.

Label, étiquette et origine

C’est sur cette catégorie que Vincent Ferniot clôt son exposé, en évoquant l’importance des labels de qualité, de la clarté des étiquette et des signes de qualité en général, qui offrent l’avantage non négligeable pour le client de pouvoir identifier rapidement et facilement les produits au sein d’une offre.

Sans être non plus un gage indiscutable de qualité, les labels constituent une aide essentielle pour le consommateur au moment de faire son choix et de comparer les différents produits. Des labels qui peuvent certes parfois être arborés par pur opportunisme marketing, mais qui seront par la suite corroborés par les prix et distinctions obtenus par le produit.

Parfaite illustration de cette catégorie, la Conserverie Saint Christophe se distingue cette année grâce au “Best Of” qu’elle a obtenu pour sa terrine de bœuf highland du Marquenterre au whisky picard, ainsi que par la médaille d’argent du concours Epicures.

Teaser “Gourmet Selection 2022”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *