Léonard Parli, roi du calisson… mais bien plus encore

A Aix-en Provence, on ne plaisante pas avec les calissons, véritable emblème des douceurs locales et ambassadeurs de toute une région. Une maison les sublime et cela dure depuis bientôt 150 ans ! Créée en 1874, la maison Léonard Parli s’impose comme une institution incontournable. Etablie dans la Cité du Roy René, elle a été dirigée durant 144 ans par la famille et les descendants de son fondateur, Léonard Parli. Avant d’être reprise en mai 2018 par l’Aixois Pierre Gignoux, proche de la précédente patronne.

Ce dernier perpétue le savoir-faire ancestral et artisanal de l’entreprise, avec des biscuits savoureux entièrement fabriqués à la main dans la zone artisanale des Milles, toute proche. Mais le chef d’entreprise va plus loin. A ses débuts, il entend rapidement diversifier son offre et ne pas se cantonner aux seuls calissons, quand bien même ceux-ci font son succès depuis toujours avec leur goût unique et fort en amande (taux d’amande de 42%, soit plus que la moyenne).

Son idée ? Développer de nouvelles gammes de produits dont le chocolat en engageant des spécialistes en la matière. Une gamme de calissons traditionnels enrobés de chocolat, appelée cabossons, ravit les gourmands, par exemple. Sans parler des pâtes de fruits, des fruits confits ou des nougats. Résultat quasi immédiat : depuis la reprise de l’activité il y a quatre ans, le chiffre d’affaires a doublé pour se porter à 2 millions d’euros par an. Preuve de ce dynamisme, Léonard Parli a ouvert une quatrième boutique dans son fief d’Aix-en-Provence et il se murmure même qu’une cinquième pourrait prochainement voir le jour.

Ce qui n’empêche pas l’entreprise de rester fidèle aux valeurs érigées en principes. La maison Léonard Parli “est et restera une entreprise à échelle humaine, favorisant les contacts avec ses fidèles clients”, insiste-t-elle sur son site web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.