Les années 70 font un retour en force sur les tables

Les années 70 sont de nouveau tendance sur les tables. Pourquoi ne pas capitaliser sur les “seventies” qui apportent couleurs et luminosité à une table, et peuvent parfaitement mettre en valeur plats et boissons ? Voire donner à une épicerie fine et à un repas un côté délicieusement vintage…

Orange vif, jaune moutarde, vert olive, rouge tomate : ces couleurs n’ont rien à voir avec des aliments ; elles évoquent avec force les années 70. Tout comme l’emploi de la céramique, des motifs géométriques, des verres fumés, des plats et accessoires de table en rotin ou en bois. Sans parler du grand retour des meubles et accessoires de la maison aux formes arrondies et voluptueuses. On le constate tous : les “seventies” sont tendance, et les collections actuelles de vaisselle et d’objets de design le prouvent…

D’Ikea à Christofle, les maisons de design et d’art de la table ont une belle offre de vaisselles et de verres inspirés par le style vintage. Sans nécessairement être onéreuse. Pour beaucoup de Français, Arcopal et Luminarc incarnent parfaitement les années 70 avec leurs verres fumés et leur vaisselle multicolore, et encore aujourd’hui encore à des prix abordables. Tout comme l’est Ikea ou Zara Home, avec de nombreuses collections inspirées par les “seventies”.

Sur un registre luxe, on trouve aussi les verres et assiettes de la collection multicolore “Belle Île” de Bernardaud, celle en grès bleu “Lave Glacé” de Villeroy & Boch ou encore les iconiques faitouts et cocottes orange vif de la maison Le Creuset. Les tables se déclinent avec audace dans toutes les couleurs et toutes les matières. Etre vintage est bien dans l’air du temps.

Composer son menu années 70

Une idée que l’on retrouve aussi dans l’épicerie fine. On peut ainsi vendre l’idée de préparer un menu façon années 70… Ce qui signifie le retour des gratins, des salades campagnardes, des marmites de poissons ou de fruits de mer comme le saumon à l’oseille ou la cocotte de saint-jacques aux poireaux; des viandes en sauce comme la blanquette ou le coq au vin, des desserts gourmands tels que l’omelette norvégienne, la charlotte aux poires et chocolat, une authentique pêche melba ou encore un gâteau forêt noire. Avec en apéritif ou en entrée, des terrines, rillettes, pâtés, olives ou de la charcuterie artisanale.

Saumon à l’oseille (Photo : Benoît Prieur, CC0, via Wikimedia Commons)

Le tout s’accompagne d’excellents vins ou encore de boissons non-alcoolisées naturelles comme un kéfir ou un cocktail de fruits. Certes, on est loin d’une cuisine minimaliste et diététique telle que (trop souvent) prônée par les réseaux sociaux. Mais c’est tout simplement bon, particulièrement avec l’utilisation de produits d’exception. Les producteurs et créateurs gastronomiques présents sur Gourmet Selection s’avèrent ainsi une excellente source d’inspiration pour faire revivre et créer des menus inspirés par ces années empreintes de nostalgie.

Le retour aux années 70 peut ainsi s’avérer une thématique pour les propriétaires d’épicerie fine. Devenir même un jeu ou une activité d’un jour façon atelier culinaire pour la clientèle. Alors, pourquoi ne pas proposer à une clientèle gourmande de l’aider à composer un menu “vintage” ? Et de recommander des marques iconiques de cette époque ? Le succès est certainement garanti !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *