L’Institut Paul Bocuse, toujours numéro 1 dans la formation des décideurs des métiers de l’hôtellerie, de la restauration, des arts culinaires et de la pâtisserie

DATE DE PUBLICATION
CATEGORIES

Pour la 13e année consécutive, l’Institut Paul Bocuse arrive en tête des meilleurs licences et bachelors de la catégorie Tourisme & Hôtellerie avec son programme Bachelor Management International de l’Hôtellerie. Avant que n’ouvre, l’année prochaine, le très attendu Centre d’excellence Auvergne-Rhône-Alpes de la gastronomie et des métiers de bouche.

L’agence d’évaluation Eduniversal a dévoilé le 25 janvier son palmarès 2023 des meilleurs licences et bachelors et c’est une nouvelle fois l’Institut Paul Bocuse qui arrive en tête de la catégorie Tourisme & Hôtellerie. En effet, son bachelor Management international a obtenu les meilleurs scores de l’évaluation qui étudie la qualité individuelle de chaque formation selon une approche sectorielle et selon des critères de marchés spécifiques. Le classement s’appuie sur la participation de trois acteurs : les entreprises, les établissements d’enseignement supérieur et les étudiants. Il repose sur trois critères principaux : la notoriété de la formation, le salaire de sortie et la satisfaction des étudiants.

Pour Dominique Giraudier, Directeur général de l’Institut Paul Bocuse : “Cette récompense consacre l’excellence et la constance de qualité de notre formation, dans un cadre favorisant le bien-être des étudiants pendant leurs études. Elle témoigne de la réussite de nos diplômés et du soutien continu de notre corps enseignant auprès de nos étudiants jusqu’à leur entrée sur le marché du travail.”

Pédagogie expérientielle

En trente ans, l’Institut a constitué un écosystème unique de formation initiale, de recherche et de formation professionnelle. Il accueille aujourd’hui 1 200 étudiants de 72 nationalités. Son enseignement est basé sur une pédagogie expérientielle centrée sur le management de projets, la révélation des talents, l’esprit entrepreneurial et la créativité. Sa stratégie internationale s’appuie sur un hub éducatif créé avec les meilleures écoles et universités dans le monde et son réseau de 4500 alumnis présents dans plus de 80 pays.

Cette première place intervient quelques mois avant l’inauguration de la nouvelle extension du campus, qui constitue l’un des deux sites du futur Centre d’excellence Auvergne-Rhône-Alpes de la gastronomie et des métiers de bouche. L’annonce de la création de ce centre, financé par la Région à hauteur de 20 millions d’euros, a été faite il y a un an par Laurent Wauquiez. La gouvernance sera assurée par une association conduite par l’Institut Paul Bocuse et le Campus de Groisy, second site, garantissant une gestion souple et un équilibre entre les deux structures. De plus, un “Conseil d’orientation” sera mis en place, réunissant les acteurs publics, les professionnels du secteur et les deux porteurs de projet, pour définir le cadre stratégique et les orientations opérationnelles. Le but avoué de ce grand Centre d’excellence : constituer “une pépinière de futurs ambassadeurs des savoir-faire et de l’excellence de la gastronomie de notre pays”.

L’expérience de l’excellence, clé de la réussite du bachelor

Le bachelor Management International de l’Hôtellerie propose un parcours pédagogique privilégiant la créativité et le développement des talents dans une dynamique intra et entrepreneuriale. Un terrain d’apprentissage qui en ferait rêver plus d’un – regroupant un hôtel, une école 5 étoiles, une résidence hôtelière et un restaurant étoilé Michelin – permet la mise en œuvre d’une pédagogie expérientielle qui alterne pratique et théorie pour une découverte et une prise en main managériale à 360° des métiers de l’hôtellerie. La 4e année permet de développer une expertise ciblée vers des besoins pointus de l’industrie hôtelière parmi six spécialisations.

Le Centre d’excellence de la gastronomie dans le détail

Il prendra la forme de deux campus. Le premier situé à Ecully, sur un site mitoyen de l’Institut Paul Bocuse, sera destiné aux métiers de la cuisine et de la pâtisserie. Ce site comprendra deux bâtiments. Le premier accueillera les cuisines, l’événementiel, la logistique et les bureaux. Le second abritera une résidence de 40 lits, une salle de sport, un bar et un restaurant. Il prendra place sur le site du Campus de Groisy et sera consacré aux métiers de la boulangerie, boucherie, charcuterie, traiteur, primeur, fromager ainsi qu’aux métiers de salle. Sa construction permettra l’aménagement de laboratoires, d’espaces de réception, de bureaux et d’hébergements.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *