Connaissez-vous la caméline du Québec ?

DATE DE PUBLICATION

Après la poutine ou le sirop d’érable, voici la caméline en provenance du Québec. Une plante aux fleurs jaunes qui rappellerait un peu la fleur de moutarde, si elle ne servait à produire une huile. Et qu’il faudra absolument goûter au prochain salon Gourmet Selection !

La caméline vivra une grande première à Gourmet Selection. Mise en valeur par l’entreprise québécoise “Signé Caméline”, cette plante à l’huile aux incroyables vertus gustatives et de santé viendra renforcer la position du Québec, devenu un incontournable du salon de la gastronomie fine.

Comme les feuilles de moutarde auxquelles elle s’apparente, la caméline est une plante crucifère, très ancienne. Elle produit de toutes petites fleurs jaunes. Son utilisation remonte à quelque 3 000 ans. Elle pousse dans des climats tempérés frais. Originaire de l’Europe du Nord – on la trouve notamment dans le nord de la France – et d’Asie centrale, la plante s’est ainsi formidablement bien adaptée au climat du Québec. En Europe, on la surnomme aussi lin bâtard ou sésame d’Allemagne. Elle vit une véritable renaissance après être tombée en désuétude à la fin du XIXe siècle en raison de rendements inférieurs au colza dans la production d’oléagineux.

Les fleurs jaune verdâtre en grappes s’épanouissent de mai à juillet. Les graines sont récoltées et pressées à froid de façon mécanique pour obtenir l’huile de caméline.

La fleur de Caméline (Crédit : Robert Flogaus-Faust, CC BY 4.0 https://creativecommons.org/licenses/by/4.0, via Wikimedia Commons)

Au Québec, l’entreprise “Signé Caméline” a mis huit ans pour développer avec des agriculteurs locaux une culture durable de cette plante. La caméline pousse avec des engrais organiques et naturels majoritairement en technique de conservation des sols. “Signé Caméline” promet qu’aucun traitement de semences, ni fongicide ou insecticide n’intervient. Cette culture “made in Québec” est ainsi de qualité certifiée et sans OGM.

Une passion qui permet d’apporter un goût unique à cette caméline d’Amérique du Nord.

L’entreprise québécoise décline ainsi la plante sous de nombreuses formes. A commencer par une huile, particulièrement riche en oméga-3. Elle en contient 35% à comparer au 1% de l’huile d’avocat ou l’huile de pépins de raisins. L’huile possède de nombreux antioxydants naturels dont la vitamine E.

Deux types d’huiles sont proposés à la vente. Une huile vierge et une huile torréfiée. Cette dernière rappelle, par sa texture et son goût, l’huile de sésame grillé et l’arachide. Cette huile torréfiée est parfumée et délicate, des plus uniques.

Des huiles, du miel, des graines et du chocolat

Comme le décrit le site internet de “Signé Caméline”, l’huile offre un goût soyeux, subtil en bouche et doté d’une certaine légèreté. “Ses arômes d’asperges laissent place à des notes de sésame et de noisettes qui, empreintes de douceur, ne masqueront pas le reste des ingrédients”, décrit avec lyrisme le site.

Une fois ouverte, l’huile a tendance à s’oxyder rapidement. Il est donc recommandé de la garder à l’abri de la lumière, au réfrigérateur par exemple.

Les autres produits de “Signé Caméline” proposent deux miels de fleurs, des graines de caméline nature ou torréfiées, et même des tablettes de chocolat noir ou au lait rehaussées d’une touche d’huile de caméline…

Si la firme québécoise a réussi à bien s’implanter dans les réseaux d’épicerie fine de la “Belle Province” ou par le biais de sa boutique en ligne, les produits de la marque ne sont pour l’instant disponibles à l’international que par le biais d’un géant mondial de la distribution en ligne. Il est donc temps que cela change. Gourmet Selection s’avère ainsi la première étape nécessaire à la conquête des propriétaires d’épiceries fines, ainsi que des gourmets en France. Et peut-être même au-delà de l’Hexagone !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *