L’Allemagne se tourne toujours plus vers la gastronomie bio, durable et équitable

Alors que le petit frère de Gourmet Selection, Gourmet Discovery se tiendra pour la première fois en Allemagne le 4 et 5 avril prochains, quelles sont les dernières tendances de la consommation en Allemagne ? Le bio, les circuits courts, la durabilité mais aussi les produits du commerce équitable rencontrent les faveurs du public. En revanche, les régimes végétaliens attirent encore peu les consommateurs allemands…

En Allemagne, Gourmet Discovery est le dernier venu dans le secteur de l’épicerie fine. Egalement organisé par la société Comexposium qui organise le salon Gourmet Selection, ce salon se tiendra en effet pour la première fois outre-Rhin. Une halle historique totalement rénovée du port de Hambourg a été sélectionnée pour l’accueil de cette première édition les 13 et 14 juin, qui compte rassembler 200 exposants et 2 500 visiteurs.

Gourmet Discovery répond à la demande des Allemands pour des produits d’épicerie fine. Quelles sont en général les tendances lourdes du marché de la gastronomie allemande ?

Une étude publiée en octobre dernier par le consultant Quantilope auprès de 552 consommateurs en Allemagne lève le voile sur ces nouvelles tendances alimentaires. Les plus suivies actuellement sont ‘le bio’, ‘l’agriculture régionale ou de proximité’ et ‘le commerce équitable’.

Les circuits courts plébiscités

Environ deux tiers des personnes interrogées déclarent connaître ces concepts alimentaires selon le tableau ci-dessous. L'”agriculture régionale ou de proximité” est le concept le plus répandu dans la vie quotidienne : 34% des personnes interrogées l’appliquent et 15% envisagent d’orienter leurs achats alimentaires et leur alimentation en fonction de circuits courts. Le ‘bio’ est pratiqué par 28 % des personnes interrogées et 18 % souhaitent y adhérer. La moitié des personnes interrogées connaissent le concept de “durabilité/production durable”, 21 % indiquent qu’elles le pratiquent déjà et 13 % envisagent d’appliquer ce concept de “durabilité/production durable” dans leurs habitudes de consommation.

Suivent juste derrière les produits Fair Trade (commerce équitable) que 20% des Allemands appliquent déjà. En revanche, on est surpris par la faible mise en pratique d’une alimentation végétalienne. Si 26% des Allemands connaissent ce concept, ils ne sont que 8% pour le moment à l’appliquer.

Tableau : degré de connaissance (notoriété), application et potentiel des tendances alimentaires en Allemagne (Source : étude Quantilope, 10/2021)

L’Allemagne des baby boomers ressent plus l’impact de la consommation

Par générations, l’étude relève que les “Baby-boomers” (génération entre 1946 et 1964) sont les plus conscients de l’impact de leur alimentation. Le bio est en tête des préoccupations avec un potentiel de 23%. Mais une personne sur cinq se déclare ainsi ouverte à l’idée d’essayer la ‘durabilité/production durable’. Les “Baby-boomers” sont également les plus ouverts pour tout ce qui est en rapport avec l’agriculture régionale et le commerce équitable.

Le marché couvert de Stuttgart accueille dans ses murs art déco le meilleur de la gastronomie de la capitale du Bade-Wurtemberg (Photo : LC/Cleverdis)

Sur les autres catégories par génération, les produits bio ont le plus grand potentiel après les Baby-boomers dans la Gen X (19%), les Millenials (15%) et la Gen Z (13%). Pour cette dernière, le commerce équitable offre le plus gros potentiel de consommation (17%) tandis que les circuits courts sont également appréciés des Millenials, à égalité avec le bio.

Régionalité et durabilité sont souvent associées à des désirs implicites (c’est-à-dire des associations inconscientes qui influencent des décisions de consommation) lorsque l’on parle alimentation avec les Allemands. Selon cette méthode de mesure “implicite” de l’étude, on s’aperçoit que les Allemands associent nourriture avec ‘origine locale’, ‘bio’, ‘ferme’ et ‘durabilité’. La diffusion et l’intérêt pour ces concepts montrent donc la grande importance des produits respectueux de l’environnement et socialement responsables pour les consommateurs en Allemagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.