Le melon charentais jaune obtient son Label Rouge

DATE DE PUBLICATION

Le melon des Charentes est l’un des derniers fruits produit en France à se voir attribuer un Label Rouge, qui lui a été confirmé fin octobre 2023. Il est le second melon récompensé par un label.

Le melon charentais jaune vient d’être reconnu en Label Rouge suite à la publication de son arrêté d’homologation par les ministères de l’Agriculture et de l’Économie, le 21 octobre 2023. C’est le second melon produit en France à obtenir le Label Rouge, sa qualité supérieure ayant été démontrée par des analyses sensorielles.

De type charentais jaune, le melon Label Rouge présente une chair orangée très sucrée. D’un poids minimum de 600g, il se caractérise par une écorce verte, crème, ou tournant jaune. Les fruits sont récoltés à maturité d’une durée de 4 semaines, permettant ainsi un taux de sucre maîtrisé. Le pédoncule, d’une longueur inférieure à 2cm, est préservé lors de la cueillette. Les fruits sont conditionnés par calibre, et commercialisés frais et entiers à l’unité, ou en plateaux monocouche.

Ferme, juteux, aromatique et produit de manière durable

(Photo : Isabelle Blanchemain-Flickr)

Le melon bénéficie de qualités gustatives qui répondent aux critères de la qualité supérieure. Son intensité aromatique provient d’une sélection minutieuse des variétés, basée sur des essais agronomiques, des analyses physico-chimiques et sensorielles. Une rotation culturale de 5 ans minimum après une année de culture des fruits est imposée par son cahier des charges.

Le délai entre la cueillette et l’expédition est réduit à 2 jours maximum, pour préserver la fraîcheur du melon et ses qualités organoleptiques.

La filière réunit des producteurs principalement implantés dans le Sud vendéen. La totalité des opérateurs, producteurs comme expéditeurs, sont indépendants. Le projet est porté par Vendée Qualité, organisme de défense et de gestion multi-filières. Elle gère plus de 40 produits dont, entre autres, la Brioche vendéenne, la mogette ou encore la fleur de sel.

Le melon Label Rouge en chiffres

  • Des producteurs indépendants engagés, pour des surfaces de production allant jusqu’à 160 hectares.
  • Production initiale envisagée : entre 2 000 et 3000 tonnes de melons par an, avec un objectif de 4500
    tonnes.
  • 90% de la production est destinée aux grandes et moyennes surfaces, 5% pour les marchés et magasins de producteur, 5% en épicerie fine.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *