La France de l’huile d’olive a du talent !

DATE DE PUBLICATION

Qui pense huile d’olive pense essentiellement aux pays du Sud de l’Europe, y compris la France. Si la production française est loin derrière celle de l’Espagne ou de l’Italie, la qualité n’a rien à envier à ses voisins de la Méditerranée.

L’Europe est la terre de prédilection de l’olivier, dont la culture se perd dans la nuit des temps. L’oléiculture est présente depuis des siècles uniquement dans les pays du Sud de l’Europe où les plus importants vergers mondiaux sont implantés. L’Espagne, l’Italie et la Grèce représentent à eux seuls près de 60 % du verger oléicole mondial avec de nombreuses régions phares. Au premier rang desquelles on trouve l’Andalousie en Espagne, mais aussi la Toscane et les Pouilles en Italie, la Crête en Grèce, l’Alentejo au Portugal et, bien sûr, la Provence. Il existe également en Europe une petite production d’huile d’olive en Croatie et en Slovénie.

Outre la Provence, la Côte d’Azur, le Languedoc-Roussillon et le Sud de la région Rhône-Alpes sont également des zones oléicoles. La zone de culture de l’olivier en France est constituée de terres souvent calcaires, baignées de soleil et au climat douillet.

La France compte ainsi 13 départements oléicoles et plus d’une centaine de variétés d’oliviers, chacune endémique à un territoire. Les olives les plus emblématiques sont entre autres la Grossane, la Lucques, la Picholine ou encore la Berdale de l’Hérault.

La France a le plus grand nombre d’AOP d’huiles d’olive en Europe

Selon France Olives, qui représente l’agriculture oléicole dans l’Hexagone, il existe 15 appellations d’origine oléicole. Soit un peu plus de 10% des 110 huiles d’olive AOP en Europe. Avec 30% de toutes les huiles d’olive de fabrication française bénéficiant d’un label AOP, le pourcentage de production de ces huiles protégées est plus élevé qu’ailleurs. Il atteint 30% de la production contre 5% au Portugal, et de 3% à 4% en Espagne, en Grèce et en Italie.

  • Il existe 9 aires géographiques AOP dont 1 282 communes font partie d’une ou plusieurs zones en Appellation d’Origine sur un total de 1 615 communes oléicoles. Ce qui représente environ 65% des communes oléicoles. L’étendue des zones est très variable : de 16 communes pour l’AOP Vallée des Baux-de-Provence à 464 communes pour l’AOP Provence.
  • 5 400 hectares soit un peu moins de 10% du verger oléicole français (mais ¼ du verger oléicole cultivé par des agriculteurs).
  • 600 à 700 000 oliviers environ, soit 17 % du verger, exploités par environ 8 000 producteurs.
  • Plus de 50 transformateurs.
  • 950 à 1 200 tonnes d’huile d’olive.
  • 500 à 900 tonnes d’olives.

Une importante représentation à Gourmet Selection

France Olives et l’Institut du Monde de l’Olivier ont récemment attribué à Nyons (Drôme Provençale) leurs médailles dédiées aux meilleures huiles d’olive de France, à l’occasion du Concours National des Huiles d’Olive en Appellation d’Origine en mars 2024.

Le concours a jugé 166 huiles d’olive présentées dans 12 catégories, attribuant 37 médailles d’or et 15 médailles d’argent. Les critères retenus par la cinquantaine de jurés concernait le fruité du produit, les caractéristiques organoleptiques, la typicité, la qualité ou encore l’harmonie des huiles en bouche.

Durant le salon Gourmet Selection, les huiles d’olive occupent une place prépondérante. Une douzaine d’entreprises les présentaient, essentiellement de France, d’Italie, de Grèce, d’Espagne et du Liban. Durant l’édition 2023, l’huile d’olive à la clémentine du pays de Nice de la marque “A l’Olivier” a été récompensée d’un “Best of” pour son étonnant mariage de saveurs.

(Photo : carte postale produite par France Olive – site huiles d’olive et Olives de France)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *